Dans cette catégorie sont regoupées des réflexions au cours du voyage…Reprenant la phrase de Jules Vernes, nous nous plaçons en tant que personnes mobiles dans un environnement mobile et nous observons…

  • Turquie : les villes invisibles

    Les villes comme les rêves sont faites de désirs et de peurs même si le fil de leur discours est secret, leurs règles absurdes, leurs perspectives trompeuses. Et toute chose en cache une autre. Cette phrase est issue des Villes Invisibles d’Italo Calvino, ouvrage inspirant et savoureux qui trouve des concordances avec notre fil conducteur. Italo ...
  • Sur un marché persan…Bazar et mobilité

    Le bazar, le marché, le souk, est le cœur palpitant de l’Iran depuis des millénaires. Situé au centre des villes, relié à elles par des ruelles et des échappées, il constitue aussi à lui seul une petite ville, sanctuaire du commerce mais pas uniquement. Le bazar est comme la cité, mobile, mouvant, émouvant ! De Tabriz à ...
  • L’Iran, la mobilité tapisso-volante

    La mobilité tapissière est ancestrale, la mobilité tapisso-volante est le rêve humain d’un transport ultra-fluide, agréable…En Iran les tapis sont partout, on en voit de tous les styles et chaque iranien possède son tapis, comme un bien précieux transmis de génération en génération.  Il y a aussi les tapis de prière, transportables, portés à l’épaule, ...
  • Sur les chemins de Sérendip….Dubai !

    La sérendipité était un mot qui, il y a encore quelques mois était inconnu à notre vocabulaire. Nous l’avons appris dans les lectures, nous l’avons rêvé dans nos vies sédentaires, et nous l’expérimentons dans notre séjour nomade, semé d’inconnu, d’imprévus, de découvertes. Comme ce blog qui évolue et dont le contenu n’est pas ce qu’on ...
  • Népal : suivre la courbe joyeuse

    Le Népal nous a happé sans ménagement, sans conditions, sans pourparler. Sans la moindre hésitation, comme des enfants excités nous avons plongé dans un bain coloré et poussiéreux, secoués, bringuebalés dans des bus impitoyables. Mobilité de la machine à laver : tambour tournoyant, bavant, éjectant la crasse par les fenêtres, mélangeant les couleurs, les odeurs, les sons, ...
  • Inde : la mobilité en pays Naga

    Nagaland, de plumes et de jeans ! Nagaland : on croirait le nom d’un pays inventé, il est en bonne place dans les pages enfantines décrivant le château fort lointain d’un héros, ou la demeure d’elfes, de magiciens, de dragons féroces…Et finalement cela n’en est pas si loin. Nagaland est une province à l’extrême est de l’Inde, difficilement ...
  • Asie Sud Est : moments de lieux

    C’est un morceau de l’Asie sud est que nous avons traversé légèrement, arrivant dans un monde flottant, débarquant dans un fleuve calme après la tempête. Comme la cuillère s’enfonce dans la mousse du cappuccino, nous avons franchi les portes ensoleillées de l’Asie du Sud Est. Heureux, soulagés, ayant soif de bonheur, de sourires, de gentillesse, ...
  • Taiwan, « Un extrême-amont »

    « Voilà. Nous venons d’atteindre ce matin le bout de la Terre. Nous sommes en extrême amont ». Alain Damasio, la Horde du Contrevent. Dans La Horde du Contrevent, roman initiatique,  récit de voyage philosophique et futuro-poetico-fictif envoûtant, les personnages marchent contre le vent dans une quête ultime, découvrir l’extrême-amont, trouver l’origine du vent, voir le bout du monde ...
  • Xinjiang: mobilité domestiquée, mobilité entravée

    « Entrave : objet que l’on met aux jambes de certains animaux pour gêner leur déplacement » Règle du Temple, éd H de Curzon, 1260. CNRTL Le mot « entrave » a un parfum nauséabond, acre, acide, il inspire le mot « prison », « piège », ou encore « torture ». Le mot « entrave » est trop grand, trop fort, trop opposé au voyage. C’est pourtant par ...
  • Retour pour un Départ

     « La mort n’est pas une fin, elle peut-être un commencement, une naissance ou un voyage. » Marguerite Yourcenar, Le mystère d’Alceste (1963) Kirghizistan. Bishkek. Vers 5h00 du matin. Quelques phrases écrites dans un mail, et notre retour devient imminent. 24h plus tard nous sommes dans un avion, au-dessus du ciel, brûlant les étapes, en quelques heures. Moscou. Paris. ...